2 réflexions sur « 90 »

  1. un confort abandonné ?
    ou quand la sécurité (le père) disparait…
    un nouvel homme (le fils) apparaît ?
    Rien n’est ce qu’il parait ?
    et tout disparait…

    mais avant il y a la VIE.
    Manuella
    Superbe photo, de douceur fugitive

  2. Projection, bien sûr. De visage féminin, je ne voyais point.
    Je voyais… le bouillonnement d’une forme en devenir dans le tressage du temps… ma projection à moi.
    Te reconnais-tu dans cette femme tournée vers le passé ?

    En suivant le fil d’Annette Messager, je tombe sur cette image (lien ici) détail de A corps perdu qui me fait penser à la photo de Serge…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *